Retour à l'entrée du site Retour vers la page d'accueil de 'Les Demoiselles de Rochefort'
Les créateurs de 'Les Demoiselles de Rochefort'
Les chanteurs de 'Les Demoiselles de Rochefort'
Les chansons de 'Les Demoiselles de Rochefort'
L'histoire de 'Les Demoiselles de Rochefort'
Les sites parlant de 'Les Demoiselles de Rochefort'
Les CD/DVD de 'Les Demoiselles de Rochefort'
Les sonneries de téléphone de 'Les Demoiselles de Rochefort'
Le sondage au sujet de 'Les Demoiselles de Rochefort'
Combien de comédies musicales avez-vous vu sur scéne ?
aucune
1 seule
2 ou 3
4 ou 5
plus de 5

Les paroles de "Ma seule chanson d'amour"

Avis des internautes sur "Ma seule chanson d'amour"
18 avis, cliquer sur les étoiles pour donner le votre18 avis, cliquer sur les étoiles pour donner le votre18 avis, cliquer sur les étoiles pour donner le votre18 avis, cliquer sur les étoiles pour donner le votre18 avis, cliquer sur les étoiles pour donner le votre
avis, cliquer sur les étoiles pour donner le votre

Ecoutez un extrait Imprimer les paroles

Texte de "Ma seule chanson d'amour"
Tu es née d'un rêve, d'un trait de couleur,
Un bout d'arc en ciel s'est posé sur mon coeur
Je t'imaginais, tu vivais en moi
Soudain tu parais, je m'approche, je te vois
On s'est retrouvés, on s'est reconnus
Quand toi et moi on ne s'était jamais vus
Comme si le hasard qui guidait nos pas
Me menait vers toi, te conduisait vers moi
Je t'aime, je t'aime, je t'aime depuis toujours
Tu es la seule
Ma seule chanson d'amour

Je t'ai vu en rêve, effleurer mon coeur
Du bout de tes lèvres m'emporter en douceur
Tu n'étais qu'un songe, un prince endormi
Un baiser d'amour te ramène à la vie
On s'est retrouvés, on s'est reconnus
Quand toi et moi on ne s'était jamais vus
Comme si le hasard qui guidait nos pas
Te menait vers moi, me conduisait vers toi
Je t'aime, je t'aime, je t'aime depuis toujours
Tu es la seule
Ma seule chanson d'amour

Tu n'es pas un rêve, tu es né de moi
Je ne suis sur terre que pour être avec toi
Au fil du destin, le son d'une voix
On croit se connaître depuis mille ans déjà
On s'est retrouvés, on s'est reconnus
Quand toi et moi on ne s'était jamais vus
Comme si le hasard qui guidait nos pas
Me menait vers toi, te conduisait vers moi

Ce n'est plus un rêve, un trait de couleur
Un bout d'arc en ciel s'est posé sur nos coeurs
Tu l'imaginais (je t'imaginais), il vivait en toi (tu vivais en moi)
Soudain tu parais, il s'approche de tes doigts
Ils se sont aimés, se sont reconnus
Alors qu'elle et lui ne s'etaient jamais vus

Je t'aime, je t'aime, je t'aime depuis toujours
Ma seule chanson...
Ma seule chanson d'amour...
D'amour...

Texte soumis aux droits d'auteur (Alain Boublil) - Réservé à un usage privé ou éducatif


Pour écrire au webmaster: webmaster@comedie2000.com